Genève 2012 1/2 : Quoi de nouveau en rechargeable ?

A chaque grand salon son lot de nouveautés, et c'est principalement pour elles que le public se déplace. Quelles ont été les meilleures nouveautés rechargeables dans cette édition 2012 du salon de Genève?

Opel Ampera pomme

La nouveauté la plus attendue était bien sûr la version définitive de la Renault Zoé. Avec une autonomie normalisée de 210km (en usage réel, compter plutôt sur 100 à 150km) et un prix d'achat contenu à moins de 16 000€ en France, elle porte beaucoup d'espoir pour la firme au losange.

Renault Zoé

Dans le même groupe, il y a eu la première présentation européenne du Nissan e-NV200. Comme le Renault Kangoo électrique, c'est la version électrique du Nissan NV200. Son avant reprend le style de la Leaf.

Nissan e-NV200

L'Infiniti Emerg-E est un concept-car de sportive. Avec 300kW de moteurs électriques, le 0 à 100km/h se fait en moins de 4 secondes. Ses batteries lui permettent de parcourir 48km avant qu'un moteur thermique de 1,2l n'entre en action à la manière d'une Opel Ampera. Sa production est encore incertaine.

Infiniti Emerg-E

Toujours dans l'archipel, Honda nous propose une NSX taillée à la serpe, qui faisait à Genève sa première apparition européenne. L'arrivée du V6 et des trois moteurs électriques de cette supercar est prévue pour 2015.

Honda NSX

Première présentation européenne également pour la Volvo XC60.

Volvo XC-60

Pour le salon de Genève 2012, Volkswagen a converti son massif Cross Coupé à l'hybride diesel. Comptez 170ch d'électrique et 190ch de mazout.

Volkswagen Cross Coupé

Pour finir, le petit fabriquant français Volteis a montré son minimaliste V+ by S+ark, maquillé par le célèbre dessinateur.

Volteis V+ by S+ark
Mots-clefs: 

Commentaires

Pour la Zoé, d'après un concessionnaire de Mons (Belgique, pas loin de la frontière française), interrogé par un ami, c'est même plutôt 80 que 100 kms dans de mauvaises conditions. Encore insuffisant mais déjà intéressant.
Reste que sur le plan strictement financier, pour disons 15.000 kms par an, elle n'est pas rentable par rapport à une thermique. Son coût d'utilisation en énergie (location des batteries comprise) est semblable à celui d'une petite diesel. Evidemment, en entretien, le tarif de la Zoé sera beaucoup plus faible, sans parvenir à changer la donne. Mais écologiquement, même en tenant compte de la construction et du recyclage des batteries, c'est un plus pour l'environnement et nos poumons, surtout en ville.
Il faut donc encore progresser sur le tarif et l'autonomie. On y arrivera.
Les autres nouveautés rechargeables sont séduisantes (surtout ces deux magnifiques coupés japonais), excepté ce monstrueux hybride VW Cross Coupé, mazouté de surcroit.

Suivez-nous sur facebook