suspension Tesla

zyban
Otto von Guericke
Messages : 9
Inscription : sam. 11 mars 2017, 08:51

suspension Tesla

Message par zyban » ven. 23 juin 2017, 14:47

Salut les gars,

Après avoir testé la nouvelle Tesla S 90 D pour la fête des pères et avoir adoré, j'en tremble encore...
J'ai pu remarqué que ce véhicule avec toutes ses qualités géniales et inimaginables souffrait juste d'un défaut, la suspension.
Je pense que pour un véhicule électrique de ce type, avec toute cette technologie super géniale, je pense le top du top, il manque une suspension qui pourrait récupérer l'énergie dans les amortisseurs lors des différents mouvements du véhicule et de la répartir de façon parcimonieuse quand il le faut sur l'amortisseur qui en a besoin. Est-ce possible? Je pense que oui ;)
En Nissan Leaf pendant 2 ans
En Opel Ampéra depuis 2017 2.20l/100

Avatar de l’utilisateur
Kdettgtman
Camille Jenatzy
Messages : 1773
Inscription : ven. 09 mai 2014, 19:20
Amperisme : Amperiste
Localisation : 20 km de DUNKERQUE

Re: suspension Tesla

Message par Kdettgtman » ven. 23 juin 2017, 22:19

Je pensais que son défaut c'était le prix lol
Kadett : once driven, forever smitten

Avatar de l’utilisateur
Kratus
Camille Jenatzy
Messages : 7182
Inscription : lun. 26 déc. 2011, 13:33
Amperisme : Batteriste
Localisation : Alsace

Re: suspension Tesla

Message par Kratus » sam. 24 juin 2017, 07:50

C'est certainement possible, mais à quel coût ?

Et pourquoi voudrais-tu envoyer "de l'énergie" dans un amortisseur ?
Modérateur.

Amperiste comblé pendant 3 ans 1/2.
En Tesla depuis peu.

zyban
Otto von Guericke
Messages : 9
Inscription : sam. 11 mars 2017, 08:51

Re: suspension Tesla

Message par zyban » sam. 24 juin 2017, 08:21

Bonjour Kratus,

Je ne pensais pas juste envoyer de l'énergie, je pensais à un moteur électrique sur crémaillère dans chaque amortisseur qui récupérerait de l'énergie en roulant et la renverrais dans ces mêmes moteurs par exemple dans les virages en tirant côté intérieur virage et en repoussant côté extérieur
En Nissan Leaf pendant 2 ans
En Opel Ampéra depuis 2017 2.20l/100

tofelec
Camille Jenatzy
Messages : 1789
Inscription : lun. 11 juil. 2016, 14:57
Amperisme : Amperiste
Localisation : tournai
Contact :

Re: suspension Tesla

Message par tofelec » sam. 24 juin 2017, 11:45

beaucoup trop complexe et pas assez réactif....
Il existe des système de compensation hydraulique géré par ordi,qui compense l'appui de chaque amortisseurs en temps réels un nombre incalculable de fois par secondes...

ce système etait peut-etre trop onéreux,le prix de la tesla aurait grimpé...
Ampéra:durée de vie: 0,3L/100km

outlander phev 2014

Wallace
Lucien Gaulard
Messages : 522
Inscription : dim. 19 juin 2016, 13:47
Amperisme : Amperiste
Localisation : En Berjallie !

Re: suspension Tesla

Message par Wallace » sam. 24 juin 2017, 16:39

Des systèmes dans ce genre existent, Ferrari en a utilisé.

Un courant électrique modifie la "viscosité" d'une huile spéciale chargée de particule métallique.

Le résultat n'est pas mauvais en lui même, mais complexe, un peu plus lourd et un peu énergivore. Le soucis c'est le gain par rapport a ce que l'on veut faire de la voiture : Une S est certes un avion de chasse, mais pas une bête de circuit faite pour gagner 3 millième par courbe.

Et les équipementier font de tellement bons amortisseurs classiques que le gain est souvent minime face des équipement plus complexe : Chez Citroen la C5 a suspension classique est désormais tout aussi bonne que la version hydropneumatique.(mais on ne peut plus passer partout)

Je n'ai jamais coller mon popotin dans une TMS (Mais je ne demande que ça...message envoyé) mais qu'est-ce qui t'a dérangé avec la suspension ? Est-ce qu'elle n'aurait pas un peu le défaut de beaucoup de ses compatriotes
? un peu trop souple pour nos postérieurs d'Européen ?

zyban
Otto von Guericke
Messages : 9
Inscription : sam. 11 mars 2017, 08:51

Re: suspension Tesla

Message par zyban » dim. 25 juin 2017, 08:17

En effet Wallace, les amortisseurs sont américains et souples et dans les virages ça se ressent mais cette voiture n'est en effet pas faite pour conduire vite et l'utiliser 1 heure pour la découvrir ou au quotidien n'est sûrement pas la même chose.

Merci pour vos éclaircissements ;)
En Nissan Leaf pendant 2 ans
En Opel Ampéra depuis 2017 2.20l/100

Avatar de l’utilisateur
Kratus
Camille Jenatzy
Messages : 7182
Inscription : lun. 26 déc. 2011, 13:33
Amperisme : Batteriste
Localisation : Alsace

Re: suspension Tesla

Message par Kratus » dim. 25 juin 2017, 08:25

En ce qui me concerne, j'ai les amortisseurs classiques sur ma Model S (pas la version "smart air", donc ").

Je trouve leur comportement beaucoup plus allemand qu'américain. Mon Ampera était plus moelleuse.
Modérateur.

Amperiste comblé pendant 3 ans 1/2.
En Tesla depuis peu.

Lel
Camille Jenatzy
Messages : 8070
Inscription : sam. 23 juil. 2011, 00:56
Amperisme : Voltiste
Localisation : Chaumont-Gistoux (Belgique)

Re: suspension Tesla

Message par Lel » dim. 25 juin 2017, 13:10

Audi a travaillé sur la récupération d'énergie des suspensions: http://www.leblogauto.com/2016/08/la-su ... daudi.html
Plus la route est mauvaise, plus on récupère de l'énergie.
Conclusion: achetons tous des 4x4 et roulons sur exclusivement sur les chemins défoncés. :mrgreen:
Sérieusement, c'est très intéressant, mais sur des parcours essentiellement autoroutiers, pas sûr de l’intérêt du système...

Répondre