De l'utilisation du mode Montagne

Comment optimiser son style de conduite, mieux utiliser tel ou tel accessoire, etc...
Vous avez essayé une Ampera ou une Volt ? Faites part de votre expérience ici.
Klein
Lucien Gaulard
Messages : 441
Inscription : sam. 16 mars 2013, 14:09
Amperisme : Amperiste
Localisation : Montpellier : cette ville si loin de l'Alsace

De l'utilisation du mode Montagne

Message par Klein » ven. 12 juil. 2013, 14:27

Je viens de faire un long trajet autoroutier avec utilisation du prolongateur, j'ai découvert l'utilité du mode Montagne pour la 1ère fois. Je ne m'attendais pas à avoir à l'utiliser sur l'autoroute, j'ai été agréablement surpris de son efficacité.

Le trajet est Paris->Montpellier, via le viaduc de Millau.

J'ai laissé la voiture en mode normal, j'ai donc intégralement vidé la batterie avant le passage automatique en mode prolongateur.
L'autoroute entre Clermont Ferrand et Millau est fortement accidentée. De longues côtes et descentes à plus de 6% s'enchaînent les unes après les autres. Je ne connais pas les dénivelés exacts, mais je me rappelle avoir vu certaines bornes kilométriques au bord de l'autoroute indiquant l'altitude de la borne. Je me rappelle avoir remarqué régulièrement des dénivelés supérieurs à 300m, la valeur exacte du fond de vallée à col est probablement supérieure.

Régulateur calé à 130km/h, les deux premières grosses côtes s'enchaînent normalement, le régime moteur augmente légèrement mais rien d'inhabituel, j'ai déjà entendu le moteur monter dans certaines côtes lors de mes trajets précédents, tout est normal. Dans les descentes, le régime moteur se réduit progressivement jusqu'à l'arrêt.

A la 3ème grosse côte, les choses changent :
Dès le début de la côte je remarque que le régime moteur augmente sensiblement plus rapidement que d'habitude, et surtout s'établit à un régime stable bien plus élevé qu'à l'habitude. A l'oreille, je crois reconnaître des notes me rappelant mon ancienne Clio à près de 3500 tours/minute. A mi-montée, j'entend le régime moteur monter encore plus haut, à l'oreille j'estime à près de 4000 tours/minute. Arrivé quasiment au sommet de la côte, le régime augmente encore, j'entend des notes que je n'ai jamais entendues, et que je ne préfère pas réentendre sur des périodes prolongées.
Arrivé au sommet de la côte, je comprend donc que le prolongateur ne charge pas suffisamment la batterie dans les descentes, et se retrouve vraiment trop à court de tampon dans les côtes.

Pour que cela ne se reproduise pas, j'enclenche le mode montagne au sommet, alors que la descente suivante s'amorce. Le régime moteur reste élevé quelques secondes puis s'établit à un régime de montée habituel, je comprend que la voiture est entrain de gonfler le tampon.
Je remarque également que la descente est tellement forte (gros panneau "danger pente à 7%, utilisez votre frein moteur !") que la vitesse augmente toute seule de quelques km/h : sélecteur de vitesse en D, la vitesse se stabilise vers 137km/h alors que le régulateur de vitesse est réglé sur 130km/h, je bascule le sélecteur de vitesse en L, la voiture ralentit immédiatement à 130km/h, confirmant une forte utilisation de la régen en descente.
Dès la prochaine montée, le régime moteur se cale à nouveau à un régime de montée normale, puis à la montée suivante, tombe sur la majeure partie de la montée à un régime d'autoroute quasi-plate.

Arrivé au viaduc de Millau, je fais un petit arrêt sur une aire pour admirer le pont. Au départ, la voiture réinitialise l'indicateur de charge, et indique que la batterie est à une barre en dessous de 50% de charge pour une vingtaine de kilomètres (c'est que ça pompe les côtes sur l'autoroute ! )

Voilà, c'était mon récit de ma première utilisation du mode montagne, j'aurais pu tester la limite du mode normal pour voir si il y avait une limitation de puissance, mais le bruit du moteur à haut régime est très désagréable, et je me doute bien que tourner à aussi haut régime sur de longues périodes ne doit pas être très bon pour le moteur, et que la batterie ne dois pas trop aimer être vidée à ras de tampon.
Je pensais ne jamais avoir besoin du mode montagne, j'ai eu tort, il m'a bien été utile.

Avatar de l’utilisateur
pao
Camille Jenatzy
Messages : 2334
Inscription : dim. 30 déc. 2012, 09:22
Amperisme : Amperiste
Localisation : Genève
Contact :

De l'utilisation du mode Montagne

Message par pao » ven. 12 juil. 2013, 14:34

Merci pour ta description détaillée. J'avais fait le test dans un col, et je n'avais pas eu besoin du mode montagne. Donc ça confirme qu'il est bien utile lors de montée rapide. Tu arrives a estimer le temps qu'il a fallut avant que le moteur s'emballe. En gros, le temps pour que le tampon se vide complètement?
5 ans et 6 mois, 80'750 km, 882 L, 1.09 L/100 km. 85% des km fait en électrique ("Durée vie": 1.4 l/100km)

Klein
Lucien Gaulard
Messages : 441
Inscription : sam. 16 mars 2013, 14:09
Amperisme : Amperiste
Localisation : Montpellier : cette ville si loin de l'Alsace

Re: De l'utilisation du mode Montagne

Message par Klein » ven. 12 juil. 2013, 14:47

Désolé je n'ai rien chronométré, et il y a pas mal de valeurs inconnues, comme l'état de charge après chaque descente, la longueur et hauteur des côtes.
Tout ce que je peux dire c'est que le régime moteur est d'abord resté stable à un régime de montée "habituel", puis lors de la 3ème montée a augmenté progressivement. Il y a donc une partie de tampon que la voiture essaye d'utiliser de manière la plus optimisée possible où la voiture garde un régime moteur optimisé même si il ne couvre pas 100% des besoins, et une autre partie de tampon que la voiture essaye coûte que coûte de remplir en temps réel.
L'ordinateur de bord doit aussi probablement estimer la consommation instantanée, et l'intégrer dans son estimation du tampon car à la 3ème côte le régime moteur est monté tout de suite dès le début de la côte.

Avatar de l’utilisateur
Herto
Camille Jenatzy
Messages : 3595
Inscription : lun. 11 juil. 2011, 11:31
Amperisme : Rechargiste
Localisation : Strasbourg, France

Re: De l'utilisation du mode Montagne

Message par Herto » ven. 12 juil. 2013, 17:45

Merci pour ce récit.
Comme ca tu sais pour la prochaine fois que t'as intérêt à mettre en route le mode montagne dès le début (pour éviter la phase de recharge avec le thermique).
En Ampera Cosmo Pack blanc lithium #5695 du 08/12/2011 au 02/11/2018.
Image
En Hyundai Ioniq plug-in du 09/10/2018 au 18/01/2020.
Image
En Tesla 3 depuis le 19/12/2019.
Image

Avatar de l’utilisateur
Pascal L
Camille Jenatzy
Messages : 3659
Inscription : jeu. 23 août 2012, 11:33
Amperisme : Amperiste
Localisation : Namur

Re: De l'utilisation du mode Montagne

Message par Pascal L » ven. 12 juil. 2013, 21:13

Témoignage très intéressant, merci !
Ampera blanc glacier Cosmo Pack depuis le 12 octobre 2012
122.000 km
1.082,2 litres
0,89 l/100 km

Avatar de l’utilisateur
Kratus
Camille Jenatzy
Messages : 7182
Inscription : lun. 26 déc. 2011, 13:33
Amperisme : Batteriste
Localisation : Alsace

Re: De l'utilisation du mode Montagne

Message par Kratus » ven. 12 juil. 2013, 22:58

Je pensais que le mode montagne, que je n'ai jamais utilisé, était plutôt fait pour les cas extrêmes, genre Tourmalet ou Galibier.
J'aurai l'occasion de tester d'ici un mois, dans les Alpes.
Modérateur.

Amperiste comblé pendant 3 ans 1/2.
En Tesla depuis peu.

Avatar de l’utilisateur
pao
Camille Jenatzy
Messages : 2334
Inscription : dim. 30 déc. 2012, 09:22
Amperisme : Amperiste
Localisation : Genève
Contact :

De l'utilisation du mode Montagne

Message par pao » sam. 13 juil. 2013, 00:11

Dans la doc, ça parle de montée à 5% et à 100 km/h. Donc dans un col, en général, on a des vitesses nettement plus faible, on n'a pas vraiment besoin du mode montagne. Mais sur une autoroute qui grimpe fort et que l'on gravit à 130 km/h, ça devient nécessaire.
5 ans et 6 mois, 80'750 km, 882 L, 1.09 L/100 km. 85% des km fait en électrique ("Durée vie": 1.4 l/100km)

Lel
Camille Jenatzy
Messages : 7734
Inscription : sam. 23 juil. 2011, 00:56
Amperisme : Voltiste
Localisation : Chaumont-Gistoux (Belgique)

Re: De l'utilisation du mode Montagne

Message par Lel » sam. 13 juil. 2013, 01:38

En lisant ce post de Klein, j'en ai profité pour relire tout ce qui avait été dit sur les modes maintenir et montagne. Ce système de modes est vraiment très bien conçu, mais il faut un temps d'adaptation pour les utiliser au mieux, surtout si on a l'habitude de se contenter de petits trajets sur le plat. Et à condition de s'intéresser vraiment à ces différentes possibilités offertes par ces modes, ce qui ne concernera pas beaucoup de monde. La plupart des gens trouvent le système un peu trop compliqué et se contenteront du mode normal. Ceux-là verront leur consommation atteindre parfois les 8L/100 dans certaines conditions et pesteront sur la voiture. A tort.

Une Toyota hsd est plus simple à conduire de façon efficiente, mais ce n'est pas une voiture électrique.
A propos, je partirai en vacances en août à la côte d'azur, et j'en profiterai pour voir comment ma voiture se comporte sur les autoroutes montagneuses, ce que je n'avais pas encore eu la possibilité de faire depuis que je l'ai (uniquement sur de petites routes à lacets).
Le thermique va sûrement hurler... :(

Avatar de l’utilisateur
BrenDol
Camille Jenatzy
Messages : 935
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 21:20
Amperisme : Voltiste
Localisation : Avignon

Re: De l'utilisation du mode Montagne

Message par BrenDol » sam. 13 juil. 2013, 08:25

Je mets souvent en maintenir dès le départ pour garder la batterie pour les derniers kilomètres, et cas de forte sollicitation la réserve évite de mettre en mode montagne que je n'ai encore jamais utilisé.

Merci pour ce compte-rendu intéressant pour comprendre comment la voiture gère tous les cas de figures: on voit que le REX actuel est quand même bien nécessaire.

;)
L'homme à la Volt

Summit White / Jet Black - Ceramic White - Audio Bose, GPS, caméra; + xénons
2012 - moyenne: 0,6 L/100km - 900km/mois - 85km maxi sur batterie
14000€ d'économie. La Volt: the best car ever!

Love my Chevy Volt made in USA

Avatar de l’utilisateur
Kratus
Camille Jenatzy
Messages : 7182
Inscription : lun. 26 déc. 2011, 13:33
Amperisme : Batteriste
Localisation : Alsace

Re: De l'utilisation du mode Montagne

Message par Kratus » sam. 13 juil. 2013, 08:25

Un comparatif avec une Prius serait très intéressant, en effet, lel.
Modérateur.

Amperiste comblé pendant 3 ans 1/2.
En Tesla depuis peu.

Répondre