Consulter le sujet - [Kratus] Essai Ampera le 4 mai 2012

Nous sommes actuellement le Mer 19 Juin 2019, 16:13

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: Jeu 17 Mai 2012, 11:23 
Hors-ligne
Camille Jenatzy
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun 26 Déc 2011, 13:33
Messages: 7181
Localisation: Alsace
Amperisme: Batteriste
Bonjour à tous,

j'ai eu la chance de pouvoir faire un essai détaillé de l'Opel Ampera.

Je vous en livre un compte-rendu complet, car j'ai apprécié de pouvoir trouver des récits détaillés lors de mes premières recherches. Il me paraît donc normal d'en faire de même. Je l'ai agrémenté de nombreuses photos.

Tout d'abord, une image amusante, que j'ai prise à mon domicile, avec l'Ampera qui m'a été prêtée:

Image
Dolly et l'Ampera.

Voilà côte à côte deux engins électriques, chacun dans un domaine où le moteur à explosion est roi. Dolly est notre tondeuse électrique automatique (Husqvarna Automower), que nous avons baptisée ainsi en référence à la première brebis clonée, car elle tond notre pelouse toute seule, à la manière d'un mouton.

Dès à présent, je tiens à remercier la concession Muller de Mulhouse qui a accepté très aimablement de mettre ce véhicule à ma disposition pour toute une journée, afin de me permettre de l'utiliser sur un jour de travail complet. J'ai pu en prendre possession le jeudi après-midi et le restituer le samedi matin.

Ensuite, je souhaite préciser dans quel esprit j'ai fait cet essai et je rédige ce compte-rendu: J'ai découvert l'existence de ce véhicule et de ce concept au mois de décembre dernier, en lisant un nouveau magazine consacré aux voitures écologiques. Depuis, j'ai quasiment tout lu sur le sujet, et je suis convaincu par le concept. Mais je n'ai jamais vu la voiture.

Mon but est de vérifier que l'Ampera pourra être mon prochain véhicule, c'est à dire si elle correspond à l'idée que je m'en suis faite à travers mes lectures, mais aussi de comparer ses prestations par rapport à mon véhicule actuel. Je ferai donc régulièrement référence à mon actuelle Citroën C5 Exclusive. Il s'agit aussi de savoir si cette voiture pourra nous emmener en weekend et en vacances, sans rien changer à nos habitudes.


Eco-conduite


Je me suis formé il y a deux ans à l'éco-conduite, et je suis donc particulièrement sensible à ma consommation d'énergie. Par ailleurs, je suis curieux de voir quelle autonomie sur batterie me donnera l'Ampera avec mon style de conduite sur mes trajets habituels.

Actuellement, avec ma C5 Exclusive 2,2 HDi 163 CV BVM6 pesant 1563 kg, je consomme 5,5 l/100km. Et ce, malgré la présence de pneus 18 pouces (pardonnez-moi, à l'époque, je ne savais pas...)

Image
Ma consommation actuelle en C5

Sur le plan de l'autonomie et des consommations avec l'Ampera, j'espère pouvoir atteindre les objectifs suivants: 70 km sur batterie, puis 6,5 l/100km en moyenne sur le prolongateur d'autonomie. Je n'ai jamais conduit de véhicule électrique, et je pense qu'il faut un temps d'adaptation pour doser correctement les accélérations, et surtout le roulage en mode régénératif. Mais les techniques de conduite économique doivent être les mêmes, en plus simple, puisqu'il n'y a pas à gérer le régime moteur et les changements de rapport de transmission.


La découverte du véhicule


Ainsi donc, accompagné d'un ami roulant actuellement en Toyota Auris hybride, je me rends à la concession pour prendre l'Ampera. J'ai pris mon après-midi pour faire l'aller-retour.

Je suis curieux de voir comment elle fait "en vrai", car je ne l'ai jamais vue. C'est dire qu'il y en a très peu en circulation. Première bonne surprise: elle est plus belle en qu'en photo. C'est difficile à décrire, mais aucune photo, vidéo ou visualisateur en 3D ne rend réellement justice à son esthétique. Et ce blanc lithium nacré est une splendeur!
Je suis content, car les conditions météo sont idéales pour une évaluation de l'autonomie: 21°C et temps sec.

Mon ami tourne autour du modèle présenté dans la salle d'exposition, avec un enthousiasme étonnant, pendant que j'attends qu'on me remette les clés de la voiture d'essai. Je lui dis de regarder sur la voiture exposée à quel point la jupe avant est basse pour améliorer l'aérodynamique, et qu'il faudra faire attention car elle va racler sur les ralentisseurs et montées de trottoir. Le vendeur, m'ayant entendu, me dit que nous n'avons pas à nous inquiéter, ils ont démonté la pièce en question sur le véhicule destiné aux essais. Je ne dis rien, comprenant bien pourquoi ils ont fait ça, mais je suis déçu. Je comptais bien vérifier comment cela se passe pour l'accès à mon garage, au parking de mon lieu de travail, et sur les ralentisseurs et rampes de mon centre commercial habituel. D'autre part, l'un des buts essentiels de mon test étant d'apprécier l'autonomie électrique, je pars d'emblée avec une inconnue, car je ne connais pas l'impact de cet élément sur la consommation d'énergie. Je ne peux que supposer qu'il est loin d'être négligeable, si GM s'est donné le mal de le prévoir, au risque de voir les clients s'en plaindre.

Le vendeur sort la voiture, elle est chargée et le plein de carburant est presque complet. Il commence à donner les premières explications, visiblement un peu las de répéter toujours les mêmes choses. Je lui indique très vite que j'ai téléchargé le manuel complet sur internet ( Fichier PDF, Source ) et que je l'ai déjà lu intégralement. Il me tend rapidement la clé avec un sourire soulagé: "bonne route!".


L'intérieur


La voiture est presque neuve: seulement 500 km au compteur!

Je m'installe au volant et boucle ma ceinture: je retrouve la volumétrie et le confort auxquels je suis habitué dans ma berline C5. Je trouve que mon dos est mieux soutenu au niveau des lombaires, et le maintien latéral est meilleur. Pas de réglage électrique des sièges, mais je le savais déjà. Contrairement à ce que j'ai pu lire, les plastiques ne sont pas de moins bonne qualité que ceux de ma voiture actuelle, le volant et les sièges donnent une impression cossue. Sur les photos, je trouvais la couleur grise de la console centrale moins jolie que la couleur blanche de celle de la Volt. A la voir en réalité, elle convient finalement très bien, et je pense même que la blanche pourrait être gênante par très forte luminosité, ou dans l'obscurité.

Certains se plaignent du côté "cockpit d'avion" de la console centrale:

Image
La console centrale de l'Ampera


En définitive, par rapport à ce que je connais, il y aurait plutôt moins de boutons:

Image
Le Navidrive Citroën


Et enfin une climatisation qui ne soit pas bizone! Je considère le bizone comme un artifice purement commercial, inutile et contre-performant sur le plan pratique: au lieu de régler une seule fois la température de l'habitacle, il faut la régler deux fois... Un bon point pour moi, donc.


Deux choses m'étonnent: la couleur des sièges et des garnitures intérieures de portes. Je pensais que les sièges en cuir noir avaient forcément toujours une "bande" de couleur blanche, rouge ou grise. Or les sièges sont entièrement noirs.

Image

Image

C'est plutôt une bonne surprise, car je ne trouvais pas la bande blanche des modèles ePioneer à mon goût:
Image
Source: //www.opel.fr

A noter que la concession a installé une sacoche centrale prévue pour une Volt.

Je regrette cependant que la sellerie ne soit pas disponible en blanc comme sur les Volt aux Etats-Unis:

Image
Source: http://www.chevrolet.com [Lien direct]

J'ai actuellement des sièges en cuir clair, et j'apprécie beaucoup le fait qu'ils accumulent beaucoup moins de chaleur en été. Pour un véhicule éco-responsable, il me semblerait logique que des sièges blancs soient disponibles.

Concernant les garnitures intérieures des portes, j'avais souvent lu qu'elles donnaient une impression de piètre qualité. Cela ne m'a pas frappé, bien au contraire. Sur cette voiture, elle est de couleur grise, et je trouve qu'elle s'intègre bien au reste de l'habitacle:

Image

Image


Pour fermer la portière, il faut attraper la poignée, qui se trouve assez en arrière. Les premières fois, j'ai été obligé de tâtonner.


Mise en route


Je presse le bouton bleu: l'effet sonore de mise en marche se fait entendre, à très fort volume. C'est carrément désagréable, tellement c'est fort! Et encore, je m'attendais à l'entendre. J'imagine la tête de quelqu'un qui ne s'y attend pas. J'ai trouvé plus tard dans les paramètres du véhicule que le volume de ce son peut être abaissé. Mais je n'ai pas trouvé d'option permettant de le désactiver. Pourtant, dans la vidéo postée ici (vers 02:45), ce son ne se fait pas entendre. A-t-il été désactivé en concession?


Je passe le sélecteur en position "D" et me voilà parti. En silence. On a beau avoir lu des témoignages et visionné des vidéos, c'est bluffant! Je retrouve l'agrément d'une transmission "automatique", sans ses inconvénients (pédalage dans la semoule pour accorder régime moteur et couple, surconsommation, ... ). Cela pousse fort dès le début, on se retrouve immédiatement et irrésistiblement avec un sourire aux lèvres.


La fin des stations-service?


J'indique à mon compagnon que je vais m'arrêter et lui passer le volant jusqu'à Strasbourg: le hasard veut que je m'arrête dans une ancienne station désaffectée. Pendant que nous changeons de place, mon ami s'extasie; "Tu te rends compte du symbole? Avec ce type de voiture, c'est la fin des stations-service!"

Image
Arrêt dans une station-service désaffectée: tout un symbole


Autoroute, en mode Maintenir


Il prend le volant et nous repartons. J'observe le même sourire sur son visage. Nous nous engageons sur l'autoroute, puis je passe en mode "Maintenir": il faut que j'aie encore de la batterie en arrivant à la maison, à 175 km d'ici, pour faire faire un tour à mon épouse et à mes enfants. Mon ami me demande comment on met le régulateur. Je lui explique le fonctionnement de la commande au volant. Il ne trouve pas cela logique: "Il faut actionner la commande vers le bas pour régler la vitesse?" Je souris: je m'étais fait la même réflexion en lisant le manuel. Mais c'est une question d'habitude: dès le lendemain je me suis adapté. Il me demande "ça ne te dérange pas si je mets le régulateur sur 110 km/h? Je ne roule jamais plus vite, sur autoroute, avec mon hybride." Je souris encore: moi non plus, depuis ma formation à l'éco-conduite. J'en profite pour mettre à zéro le trajet "A", histoire de voir ce que nous allons consommer sur cette portion d'autoroute à 110 km/h.


Navigation, audio, bluetooth


Pour ma part, je ne vais pas m'ennuyer sur le siège du passager: j'ai prévu de vérifier un certain nombre de choses dont j'avais préparé la liste (et j'ai bien fait car, dans l'euphorie du moment, j'aurais tout oublié).

Je règle la climatisation sur "Minimum":
Image

Je branche une clé USB dans la prise située sous l'accoudoir central: elle est immédiatement reconnue et je lance la lecture d'un MP3. Je pousse un peu le volume, et mon ami apprécie la qualité du son: je lui parle du système Bose intégré. Personnellement, je trouve le son déjà très bon, et après quelques réglages de balance et d'égalisation c'est parfait (je suis aussi musicien amateur, donc le côté Boum-Boum ce n'est pas mon truc). Je passe sur de la musique classique, en baisse le volume pour avoir juste un fond musical, et là c'est très agréable: même à 110 km/h beaucoup plus de nuances musicales sont perceptibles que ce à quoi on est habitué en voiture.

Je mets l'écran de la navigation, et là comme je m'y attendais pour l'avoir déjà vu en photo et en vidéo, je trouve que l'affichage est d'un autre âge:

Image
Vue 3D du GPS de l'Ampera


Il faut dire que je suis habitué à ceci:

Image
Vue 3D du Navidrive Citroën


Je connecte mon téléphone au Bluetooth: l'appairage est très facile. J'appelle mon épouse, histoire de tester en mode mains libres: impeccable, rien à dire. Je constaterai plus tard qu'il y a tout de même un problème ennuyeux: le carnet d'adresses de mon téléphone ne se synchronise pas avec celui du véhicule. Pire: les commandes depuis le volant ou la console centrale pour décrocher ou raccrocher ne sont pas transmises au téléphone. Aille!
Il existe une liste de compatibilité des téléphones (Fichier PDF - source). Il s'avère que la liaison Bluetooth avec mon modèle de téléphone ne supporte que les fonctions "Connexion Bluetooth", "Affichage de la liste des appels" et "Nom de l'opérateur / puissance du signal".
En revanche les fonctions suivantes sont prévues, mais pas compatibles avec mon mobile: "Fonction mains libres", "Carnet d'adresse", "Carnet d'adresses carte SIM", "Conférence téléphonique". C'est décevant, car toutes ces fonctions sont disponibles sur mon véhicule actuel, et compatibles avec mon téléphone. Le plus rageant, c'est qu'elles sont annoncées compatibles avec la version précédente de l'OS (webOS 1.4.5) et pas avec la version actuelle.
Je rassure les inconditionnels de la marque à la pomme: toutes les fonctions sont disponibles avec votre téléphone préféré.

Une fois la vitesse stabilisée à 110 km/h, une vérification avec le GPS de l'iPhone de mon ami, confirmée le lendemain avec mon propre GPS mobile, confirme que toutes les vitesses affichées par le véhicule sont inférieures de 5 km/h par rapport à la vitesse réelle. Bref, pour rouler à 110 km/h, il faut régler le régulateur sur 115. Je confirme être passé au cours de mon essai avec succès à 115 et à 135 compteur devant des radars fixes sur des portions limitées respectivement à 110 et 130 km/h (j'ai pris des risques!). Dans la suite, lorsque j'indiquerai une vitesse, ce sera une vitesse réelle "GPS", donc avec le compteur indiquant 5 km/h de plus.

A noter qu'à cette vitesse, la boule verte est déjà en-dehors de la zone centrale. La consommation d'énergie n'est donc plus optimale.

Image


Le GPS de l'Ampera permet d'entrer directement des coordonnées géographiques du type 47°45'02"N 007°18'18"E, que j'utilise souvent et compatibles avec Google Earth, c'est une bonne chose. Je vérifie également la liste des points d'intérêt disponibles: elle a l'air très complète. On y retrouve les stations service, restaurants, terrains de golf, qui sont ceux que j'utilise le plus souvent. Je note cependant qu'il n'y a pas de bornes de charge dans les points d'intérêt, c'est fâcheux. Les restaurants sont même classés par type: japonais, chinois, français, etc.
Avec mon ami, nous avons bien ri en voyant la traduction manifestement fantaisiste de "Fast Food" en "Presque Food":

Image

C'est une plaisanterie du traducteur? C'est mon ami qui trouve la clé de l'énigme: le traducteur était surement un allemand: en allemand, "fast" signifie "presque".

C'est amusant, mais cela ne fait pas très sérieux. D'ailleurs, j'ai pu déceler d'autres coquilles de traduction au cours de mon essai, comme celle-ci, par exemple:

Image

"Plage batterie" est probablement une mauvaise traduction de "Battery range". La traduction correcte serait plutôt "Autonomie batterie" ou "Autonomie élec.".
Il m'arrive de faire des traductions en français de logiciels: si quelqu'un de chez Opel/GM veut m'envoyer les fichiers de traduction de l'Ampera, je me ferai un plaisir de mieux l'adapter à notre belle langue.

La synthèse vocale française du GPS est correcte. La seule bizarrerie vient du fait que la voix qui annonce "à un kilomètre, prenez la sortie en direction de" n'est pas la même que celle qui synthétise ensuite le nom de la destination. Cela s'explique techniquement, mais on aurait pu faire bien mieux.
Sur mon véhicule actuel, j'ai désactivé la voix du GPS, on peut le faire également sur l'Ampera. Le réglage nécessite cependant de descendre trois niveaux de menu, c'est moins ergonomique.

Le GPS ne contient pas les radars (pudiquement appelés Zones de Danger sur mon véhicule actuel). Je sais que c'est désormais interdit en France, mais j'estime personnellement que cela rendait bien service. Attention, je ne fais nullement l'apologie du non-respect des limitations de vitesse, bien au contraire. Cela ne peut d'ailleurs pas être la philosophie du propriétaire d'un tel véhicule. Mais j'estime que nul n'est à l'abri d'un moment de distraction, surtout avec les accélérations fulgurantes que prodigue l'Ampera. J'ignore si on peut les ajouter, je ne me suis pas renseigné sur le sujet. De même, j'ignore si l'on peut ajouter soi-même des points d'intérêt (pour les bornes de charge, par exemple). Je n'ai rien trouvé dans les menus en tout cas, mais cela se fait souvent via la prise USB.
Dans le même registre, je regrette que l'écran du GPS n'affiche pas en permanence la vitesse maximale autorisée sur la portion de route sur laquelle on se trouve. Cela serait, à mon sens au moins aussi utile pour la sécurité routière, et devrait être rendu obligatoire sur tous les véhicules équipés d'un GPS embarqué. Il semble que cela soit prévu sur les modèles 2013 via un kit de sécurité routière, qui analysera les panneaux présents au bord de route au moyen d'une caméra vidéo, et les affichera sur le tableau de bord. Cet équipement "Park & Drive Pack" est déjà proposé sur les configurateurs Ampera en Allemagne et en Suisse, mais pas encore en France.

Il est dommage que le manuel du système de navigation ne m'ait pas été fourni, je suis obligé de tâtonner, et l'ergonomie est assez déroutante de prime abord. Mais je me souviens avoir ressenti la même chose lors de l'achat de mon véhicule précédent. Dans mes recherches, je n'ai pas trouvé ce manuel en français sur internet. Je n'ai trouvé que le manuel de navigation de la Volt US ( Fichier PDF - Source ).

Il semble qu'on ne puisse pas rechercher un point d'intérêt proche de la destination ou le long de l'itinéraire, seulement à proximité du véhicule.

Mon compagnon de route se met à faire des petits mouvements de volant de correction de trajectoire, puis lâche brièvement le volant, puis corrige à nouveau, en faisant la moue. Je lui indique que certains testeurs ont trouvé gênant un point milieu peu franc de la direction. En effet, cela le gêne. En ce qui me concerne, je n'ai rien ressenti de particulier lors de mes trajets. Je pense qu'il s'agit donc d'une question d'habitude et de goût personnel.


Pas de roue de secours


Nous arrivons à proximité de Strasbourg. Je repasse en mode "Normal". Mon ami quitte l'autoroute et conduit jusqu'à l'endroit où il a laissé sa voiture à l'aller. Une fois arrêtés, nous nous asseyons à l'arrière pour juger de l'habitabilité: c'est tout à fait correct. Je trouve même qu'il y a plus de place pour les jambes, à l'arrière, que dans ma C5. Mes enfants me le confirmeront un peu plus tard. Pourtant, la voiture mesure 20 cm de moins en longueur. Ce sont le capot et le porte-à-faux avant qui sont beaucoup plus courts. Je m'en rendrai compte un peu plus tard, en garant l'Ampera dans le garage de ma maison. Nous examinons ce qui se trouve sous le capot, puis sous le plancher du coffre: outre le chargeur Voltec, on trouve un ensemble complet d'adaptateurs pour tous les standards de prises européens, y compris pour la Grande-Bretagne. Un bon point. Il n'y a pas de roue de secours, mais un kit de réparation, sous forme d'un mini-compresseur pouvant injecter un produit de réparation. Si je commande une Ampera, ce sera la première fois de ma vie que je n'aurai pas de roue de secours à bord. En même temps, je me dis que c'est logique: compte tenu du poids supplémentaire que représente une roue de secours, et du nombre de fois que j'ai crevé depuis plus de vingt-cinq ans que je conduis, c'est un bon choix.

Mince! Je n'ai pas relevé la consommation de carburant sur la portion autoroutière que nous avons effectuée en mode d'autonomie prolongée. Je décide donc de faire désormais systématiquement des photos du totalisateur de trajet, pour ne rien rater.


Trajet mixte, en mode Maintenir


Je reprends la route seul, dans un trafic urbain assez chargé, mais néanmoins "fluide", comme disent pudiquement les parisiens. Je parcours ainsi 14 kilomètres en mode "Maintenir" avant de quitter l'agglomération. A l'issue de ces 14,2 km, j'ai consommé 0,7 litres de carburant soit 4,9 l/100 km.

Image

Bizarrement, le totalisateur de trajet indique 5,3 l/100km. J'imagine qu'il s'agit d'un problème d'arrondi à la fois sur les kilomètres et les litres.
Ici encore, on aurait pu traduire "avg" par "moy".

Je poursuis mon trajet sur autoroute, à 110 km/h (115 compteur). A mon arrivée à destination, sans avoir remis le compteur de trajet à zéro, j'ai parcouru un total de 43,3 km (dont 14,2 km en urbain et 29,1 sur autoroute) pour une consommation de 2,4 litres de carburant.

Image
Là aussi, le calcul donne 5,54 l/100km alors que l'écran affiche 5,8 l/100km. A ce stade, je suis perplexe, une erreur d'arrondi est exclue. La seule explication que j'imagine, c'est que l'ordinateur de bord doit déduire de la distance les trajets "électriques" pendant lesquels le moteur thermique était éteint bien que le véhicule soit en mode "Maintenir". Je décide que le lendemain je me baserai uniquement sur l'écran de consommation d'énergie de la console centrale.


Comportement routier


Je profite de mon passage sur des tronçons de routes familiers pour ressentir le niveau de la décélération lorsque je lève le pied pour "laisser rouler", comme on le fait très régulièrement en éco-conduite. Comme je m'y attendais, le ralentissement est plus important que sur mon véhicule thermique. C'est logique, puisque l'on ne se contente pas ici de couper l'alimentation en énergie, mais on en produit pour recharger la batterie pendant la décélération. Ma distance de roulage est de l'ordre de la moitié de ce dont j'ai l'habitude, mais varie significativement avec la vitesse. La décélération est plus importante à vitesse faible qu'à vitesse élevée. Cela va nécessiter une période d'accoutumance. Il y a deux ans, lorsque je me suis mis à l'éco-conduite, il m'a fallu plusieurs mois pour bien savoir à quel moment lever le pied afin d'arriver à la bonne vitesse à l'entrée du carrefour ou de l'agglomération, sans freiner ni relancer. Il me faudrait donc aussi plusieurs semaines, je pense, pour intégrer le comportement de l'Ampera dans ces circonstances.

En revanche, je n'aime pas la position L du sélecteur de vitesses. Le freinage lorsque je lève le pied est trop puissant à mon goût. Par ailleurs, je pense qu'une technique de conduite basée sur le freinage régénératif doit donner de moins bons résultats en termes de consommation d'énergie que la technique d'éco-conduite basée sur le dosage juste suffisant de la pédale de gaz. En effet, j'ai lu plusieurs fois que l'énergie ainsi récupérée est de l'ordre de la moitié de celle consommée. Mais ce n'est qu'un avis personnel, je n'ai pas eu l'occasion de tester les deux modes de conduite. De mon point de vue, la position L est à réserver aux descentes en montagne.

Bonne nouvelle, dans les "zones 30", je peux enclencher le régulateur de vitesse dès 30 km/h. Très bon point pour l'Ampera. La voiture n'est pas équipée d'un limiteur de vitesse, mais cela ne me dérange pas, je n'utilise jamais ce dispositif, qui ne me convient pas, et qui me paraît incompatible avec la philosophie d'une conduite économique.

Pour finir la journée, un passage à niveau que je traverse régulièrement m'informera sur la qualité de la suspension, point que j'affectionne particulièrement sur ma Citroën. De nombreux testeurs l'ont qualifiée de dure, d'autres de mollesse typiquement américaine. De mon point de vue, elle est digne d'une bonne berline moyen-haut de gamme, et au terme de mon essai, je sais qu'elle me conviendrait. On ne retrouve toutefois pas le moelleux d'une suspension hydractive, et mon épouse apprécie beaucoup moins l'Ampera.


Un objet de curiosité


Je pensais finir la journée tranquillement en faisant faire un tour à mon épouse, avec la charge de batterie que je m'étais réservée pour la soirée. C'était sans compter avec mes deux voisins, intrigués, qui m'ont posé plein de questions et on voulu l'essayer. Ils ont joyeusement écrasé le champignon, ce qui m'a permis de goûter aux accélérations phénoménales de l'engin, surtout en mode "sport". J'ai pu constater aussi, qu'un petit trajet de 4 kilomètres dans ces conditions réduit l'autonomie restante affichée de 10 km!
Il a été amusant de constater que chacun m'a posé les mêmes questions, et en particulier concernant la garantie sur les batteries (8 ans ou 160 000 kilomètres).
Mon épouse, elle, a trouvé que "ça roule trop vite!", alors que nous étions à 50 km/h en agglomération. Je pense qu'elle a voulu dire par là que ses sens ont été désorientés par des perceptions incohérentes entre le niveau de bruit très faible dans la voiture et la vitesse à laquelle défile le paysage.


Rentrer l'Ampera dans un garage


La journée se termine, et il s'agit de rentrer l'Ampera dans le garage de notre maison. Je sais déjà que les rétroviseurs ne sont pas rabattables électriquement, contrairement à mon véhicule et celui de mon épouse. J'appréhende donc le peu de jeu qu'il reste en largeur au passage de la porte de garage. Voici, en images, ce que cela donne:

Image


Image


Image

Bref, c'est très juste, mais ça passe. Compte tenu du fait que ce véhicule se destine à être rechargé chez soi, il me semble que les rétroviseurs rabattables électriquement ne seraient vraiment pas un luxe, pour éviter tout accrochage lors des manoeuvres d'entrée et de sortie dans un garage. Sinon, la largeur est identique à celle de ma C5, et je me rends vraiment bien compte, dans le garage, des 20 cm de moins en longueur.

Pendant les manoeuvres, je constate que les bips de l'aide au stationnement (radar de recul) qui s'active lorsque l'on passe la marche arrière sont vraiment assourdissants. Pourquoi tous les effets sonores sont ils si forts? Je n'ai pas trouvé, dans les paramètres de personnalisation du véhicule, s'il est possible d'en baisser le volume.
Par ailleurs, tout au long de mon essai, l'avertisseur d'obstacle à l'avant ne s'est jamais déclenché. Même à 5 cm du mur du fond de mon garage. Il y a pourtant bien des capteurs à l'avant. Cela m'a laissé perplexe jusqu'à la restitution du véhicule, et j'ai mis cela sur le compte d'un défaut du véhicule qui m'a été prêté. En relisant plus tard une nouvelle fois le manuel, je suis tombé sur la phrase suivante: "Lorsque le véhicule est placé en R, les capteurs avant et arrière sont automatiquement activés. Lorsque le véhicule quitte la position R, les capteurs arrières sont désactivés et les capteurs avant restent activés jusqu'à ce que véhicule ait atteint une vitesse supérieure à 8 km/h. Pour que le système d'aide au stationnement par ultrasons soit à nouveau activé sans passer en R, le bouton de l'assistance au stationnement de la console de pavillon doit être pressé."
Ai-je bien lu? Lorsque je roule en marche avant à faible vitesse, le détecteur avant ne s'active pas automatiquement, il faut appuyer sur un bouton. Il faut donc d'abord savoir qu'il risque d'y avoir un obstacle à l'avant, avant d'activer le système! J'avoue ne pas comprendre cette logique.
Ou alors, je dois d'abord penser à passer la marche arrière, alors que je veux simplement avancer la voiture dans mon garage...
N'ayant trouvé cette explication qu'après la restitution du véhicule, je n'ai plus pu tester.

Le verrouillage des portes juste en s'éloignant du véhicule est quelque chose de nouveau pour moi, et j'apprécie beaucoup. C'est cohérent avec le démarrage sans clé. Je peux donc garder la clé dans ma poche toute la journée. Un point connu, mais effectivement pénible est la klaxonite dont est atteinte ce véhicule. J'ai pu tout désactiver dans la configuration du véhicule, sauf le coup de klaxon lorsque je branche le véhicule sur sa prise. Ceci étant, cela a son utilité: un coup de klaxon pour un démarrage immédiat de la charge, deux coups pour un démarrage différé. Lorsque l'on est amené à recharger en différé à son domicile, et en immédiat sur son lieu de travail, cela peut éviter bien des oublis fâcheux. Mais un petit bip aurait été franchement plus discret.

Le frein à main électrique est agréable à utiliser. Il ne se serre pas automatiquement lorsque l'on "coupe le contact", comme sur mon véhicule actuel. Mais comme la boîte doit être en position P, cela n'a pas d'utilité. En revanche, il se desserre automatiquement lorsque l'on démarre, sans opposer aucune résistance, contrairement à ma C5. C'est un bon point.

Enfin, je trouve regrettable qu'un équipement livré sur la version américaine ne soit pas disponible en Europe: la possibilité d'utiliser des boutons programmables prévus à cet effet dans le plafonnier pour remplacer la télécommande de la porte de garage. Voilà une solution élégante, qui éviterait de fouiller à la recherche de sa télécommande à chaque fois que l'on veut garer sa voiture.

Pour terminer cette journée, je branche l'Ampera pour une recharge nocturne, avec le chargeur fourni dans le véhicule, réglé sur 10 ampères. Comme il est tard, je lance une charge immédiate.

Image


Autonomie électrique sur un jour de travail


Le vendredi, j'utilise l'Ampera pour aller travailler. Mon trajet domicile - travail est de 14 km, constitué de routes de campagne, sur lesquelles je roule à 90 km/h au régulateur, avec deux traversées d'agglomérations. Je ferai un aller-retour pour rentrer déjeuner à midi. Cela fera donc 56 kilomètres. Le soir, mon épouse et moi dînerons dans un restaurant situé à presque 30 kilomètres. Donc, si la batterie n'est pas vide en rentant du travail, elle le sera sur la route du dîner.

La charge de nuit s'est déroulée sans encombre. J'étais un peu inquiet, car de nombreux utilisateurs connaissent des problèmes de charge sur leur installation domestique. Ici, sur une prise ordinaire de mon garage, dans une maison construite il y a dix ans, aucun problème.

Dix minutes avant de prendre la route, je lance le préconditionnement de l'habitacle à distance, à partir du bouton prévu à cet effet sur la télécommande de la clé. Ce n'est pas vraiment utile en cette saison, mais cela me permet de valider que cela fonctionne parfaitement. Ce sera très agréable en hiver, c'est certain. De plus, cela permettra de ne pas entamer l'autonomie de la batterie dès les premiers kilomètres en raison de l'énergie nécessaire pour chauffer l'habitacle, puisque cette énergie sera tirée de la prise, laissant ainsi intacte la charge de la batterie.

Mon objectif d'autonomie étant de 70 kilomètres, cela correspond à une consommation d'énergie électrique de 15 kWh/100km (10,5 kWh de capacité de batterie / 70 km x 100).


L'altitude de mon domicile est inférieure de 34 mètres à celle de mon lieu de travail. Donc, légère montée à l'aller, et descente au retour. Avec la formule E= m g h, en partant sur une masse de 1 700 kg, cela représente donc 567 kJ, soit 0,16 kWh. Sur ce trajet de 14 kilomètres, la dénivellation représentera donc un bonus/malus de 1,1 kWh/100 km par trajet.
Autrement dit, pour tenir mon objectif de 15 kWh/100km en moyenne, il me faudra consommer moins de 16,1 kWh/100km à l'aller et moins de 13,9 kWh/100km au retour.

L'autonomie annoncée par l'Ampera ce matin est de 56 kilomètres.

Image

Je ne me laisse pas décourager par ce chiffre, qui tient compte des trajets effectués par les testeurs précédents, qui ont certainement "poussé" le véhicule.

La température est de 10°C, le temps est sec. Je décide de faire d'abord un petit détour à la station-service proche de mon domicile pour gonfler les pneus à la pression "éco" indiquée par le manuel, soit 270 kPa.
De retour dans le véhicule, j'affiche les pressions indiquées par les valves de l'Ampera: elle est bien inférieure à la pression indiquée par le gonfleur de la station.

Image

Je décide de faire confiance au manomètre de la station, et prends la route. Demain, je gonflerai à 270 kPa "valves", pour voir si cela fait une différence.

Voici les écrans de consommation d'énergie après chacun de mes quatre trajets domicile-travail:


Le matin:

Image

2,9 kWh pour parcourir 17,2 kilomètres, soit 16,9 kWh/100km.
Je ne suis donc pas dans mon objectif de 16,1 kWh/100 km à la montée.

L'autonomie restante, calculée par l'Ampera, est de 43 kilomètres. Soit un total estimé à 60 km, à présent.

Image

Je pense que mes accélérations sont trop puissantes, car tellement "faciles" et l'absence de bruit les rend difficiles à doser. Le précepte applicable en éco-conduite avec un moteur thermique, d'atteindre le plus rapidement possible sa vitesse de croisière puis de la maintenir, doit certainement être relativisé avec l'Ampera. Les accélérations sont bien trop puissantes, et ne sont pas limitées par un régime moteur bas, comme sur mon diesel habituel. Le dosage du roulage régénératif m'est également difficile, par manque d'habitude. Je vais m'efforcer d'améliorer cela au retour.


A midi:

Image

J'ai fait mieux, puisque cela fait 15,4 kWh/100 km sur l'ensemble des 31,2 kilomètres parcourus. 13,6 kWh/100km sur le seul trajet retour, donc mieux que mon objectif de 13,9 kWh/100km en descente.
Entre temps, la température a grimpé à 21°C.


En début d'après-midi:

Image

J'en suis à 15,5 kWh/100km en moyenne depuis ce matin. 15,7 sur ce seul trajet, en montée, donc mieux que mon objectif.


En fin d'après-midi:

Avant de quitter le travail, je teste si le préconditionnement de l'habitacle peut être lancé depuis mon bureau, avec la télécommande. En effet, mon véhicule garé sur le parking de la société est situé à plus de 40 mètres de mon bureau, sans vue directe, masqué par un angle de l'immeuble. A ma grande satisfaction, lorsque j'arrive sur le parking, l'Ampera m'accueille avec son éclairage allumé, ce qui indique que le processus est en cours.
Sur le parking assez étroit, la caméra de recul s'avère être un vrai plus: encore un gadget que je ne connaissais pas et qui va vite devenir indispensable.

Image

9,0 kWh pour 59,5 km, soit 15,13 kWh/100 km.
Les 70 kilomètres d'autonomie sur batterie semblent donc être à ma portée. L'autonomie restante, calculée par l'Ampera, est de 11 kilomètres, soit un total estimé de 70,5 km.

Image

Mon efficacité de conduite et celle de la climatisation sont jugées bonnes à 95% par l'ordinateur de bord.

Image


En soirée:

Lorsque je reprends la route, la température a chuté à 14°C, et je suis accompagné de mon épouse, donc du poids en plus (elle va apprécier ce commentaire...). La batterie est complètement vide au bout de 9,4 kilomètres supplémentaires.

Image

Mon objectif est donc raté de peu: 68,9 kilomètres sur batterie. Sur ce dernier tronçon en propulsion électrique pure, ma consommation a été de 15,96 kWh/100km. Le besoin d'énergie plus élevé doit correspondre au chauffage et au poids supplémentaire. Je n'avais volontairement pas branché l'Ampera ni lancé de préconditionnement de l'habitacle, pour rester sur ma charge de batterie du matin. Je suis tout de même satisfait. Mon estimation d'autonomie électrique était bonne.

Nous poursuivons notre route en mode d'autonomie prolongée, sans que le moteur thermique ne fasse remarquer son fonctionnement. Autoroute à l'aller, et routes départementales au retour.

Juste avant de quitter notre table, au restaurant, je lance le préconditionnement de l'habitacle depuis la télécommande. En arrivant sur le parking du restaurant, les lumières de l'Ampera nous accueillent à nouveau. Je vais assurément apprécier cette fonction pendant l'hiver alsacien.

Après notre dîner et notre retour à domicile, voici le bilan de la journée.

Image

115,9 kilomètres au total, dont 68,9 sur batterie et 47 en autonomie prolongée. Pour ces 47 kilomètres, une consommation de 2,88 litres de carburant, soit 6,1 litres pour 100 kilomètres. La consommation de carburant est donc inférieure à ce que je pensais.


Ampera by night


A l'occasion de cette sortie nocturne, j'ai pu évaluer quelques autres aspects de l'Ampera. L'allumage automatique des feux en fonction de la luminosité est satisfaisant. Cependant, en conduite diurne, les feux ne s'allument pas lorsque les essuie-glaces sont actifs, comme le fait mon véhicule actuel, c'est dommage. Chaque bouton à l'intérieur du véhicule, sans aucune exception, est éclairé d'une teinte bleutée du plus bel effet.

Image

Il est toutefois regrettable qu'il faille ajuster manuellement le niveau d'éclairement de ces éléments et des écrans à l'aide de la molette située à gauche du volant. Un ajustement automatique en fonction du niveau de luminosité dans l'habitacle serait le bienvenu. Il semble que ceci sera ajouté pour l'année-modèle 2013.

Un autre bon point: une lumière bleutée est diffusée depuis le pavillon, qui éclaire les mains lorsqu'elles s'approchent de la console centrale. Ainsi, on voit distinctement à la fois le bouton et le doigt qui doit l'atteindre.

Mon véhicule actuel dispose d'un bouton "nuit", qui réduit la luminosité des écrans et boutons au strict minimum nécessaire, afin de ne pas fatiguer la vue du conducteur lors de longs trajets nocturnes. Ainsi, l'écran central s'éteint, et seuls restent éclairés les boutons et écrans strictement nécessaires à la conduite et à la sécurité. Bien que je n'en aie pas besoin très souvent, je trouve ce mode très utile. Sur l'Ampera, rien de tel. La seule solution est de baisser la luminosité à l'aide de la molette, mais les boutons "inutiles" restent éclairés. Ensuite, il faut faire une descente fastidieuse dans trois niveaux de menus, à partir du bouton SETUP de la console, pour éteindre l'écran central.

Le passage entre les feux de croisement et les feux de route nécessite de pousser le levier situé à gauche du volant, et non de le tirer comme sur mon véhicule actuel. Cela me déroute, mais j'imagine que c'est le standard sur toutes les Opel: une question d'habitude, donc. Cela m'a tout de même valu des appels de phares d'un conducteur que j'ai croisé, car j'ai mis trop de temps à repasser en feux de croisement.
Je ne retrouve pas non plus les projecteurs directionnels au xénon, mais ce n'est pas gênant.

De retour à mon domicile, je branche l'Ampera pour une recharge nocturne différée, en fonction de mon heure de départ du lendemain, que je programme sur 9h00.


Retour à la concession


Le samedi matin, je dois rendre l'Ampera à la concession. Je trouve l'écran suivant, en m'installant dans le véhicule vers 8h30:

Image

La charge n'est pas encore terminée. Elle le sera 15 minutes avant l'heure programmée. Après avoir pris mon petit déjeuner, la charge est complète.

Image

Je décider de faire un petit détour par mon lieu de travail, pour avoir une dernière valeur de consommation sur ce trajet, et d'ajuster le gonflage des pneus à 270 kPa, valeur reportée par les valves.

Image

Je doute de la précision des valves, car pour obtenir le résultat affiché ci dessus, j'ai dû m'y reprendre à trois fois, avec pour chaque roue une valeur différente affichée par le manomètre de la station de gonflage. Je conserve toutefois ce gonflage, et prends la route. Le temps est pluvieux, et la température est de 12°C

Première étape, mon lieu de travail:

Image

2,1 kWh pour 13,6 km, soit 15,44 kWh/100km.
C'est 4% de mieux que mon objectif "70 kilomètres", et c'est 9% mieux que mon premier trajet de la veille. J'ai donc fait des progrès.

Je poursuis sur un parcours constitué de routes départementales vallonnées, avec 5 traversées d'agglomérations, jusqu'à l'entrée de l'autoroute, où je refais un pointage:

Image

4,4 kWh pour 29,1 kilomètres, soit 15,12 kWh/100 km. Tout va bien. L'autonomie restante calculée par l'Ampera est de 38 kilomètres. Soit un total estimé à 67,1 km d'autonomie électrique.

Image

Je m'engage sur l'autoroute, et cale le régulateur sur 110 km/h sur 18,5 km. A cette vitesse, la boule verte est nettement en-dehors de la zone centrale.

Image

Et mon "style de conduite" est moins bien noté par l'Ampera, à 87%:

Image

Le climatiseur est noté à 89%, avec les réglages suivants:

Image

A l'usage, sur autoroute, je trouve qu'un bruit de fond provient du coffre, à l'arrière du véhicule. Mon véhicule d'essai n'est pas équipé d'un cache-bagages, et le coffre est vide. J'ai l'impression que ce coffre vide fait caisse de résonnance pour les bruits de roulement du train arrière. Mais, encore une fois, l'oreille humaine est subjective, et s'adapte au niveau de bruit ambiant, donc difficile de quantifier.

Puis vient la traversée autoroutière de Strasbourg, régulateur à 90 km/h sur 11,5 km. Enfin, je stabilise à nouveau la vitesse sur 110 km/h. Après 5 kilomètres supplémentaires, la batterie est vide. Le bilan énergétique est moins flatteur:

Image

10,2 kWh pour 63,3 kilomètres, soit 16,1 kWh/100km au global, mais surtout une portion autoroutière de 34,2 kilomètres ayant nécessité 5,8 kWh, soit 17,0 kWh/100km. Cette consommation plus importante sur autoroute est-elle liée à l'absence de la jupe avant?

Je parcours ensuite une soixantaine de kilomètres à 110 km/h, avec le régulateur.

Image

Il en ressort une consommation de carburant de 6,4 l/100km. Je me cale ensuite à 130 km/h sur 11 kilomètres, avant d'être contraint de ralentir par une zone de travaux. Durant ce trajet, je rencontre une manche à air, et constate que j'ai un vent de trois-quarts de face.


Image

En termes de consommation de carburant, cette portion à 130 km/h est certainement trop courte pour être représentative, compte tenu du mode de fonctionnement par paliers du prolongateur d'autonomie. Selon l'affichage ou le calcul, on est entre 7,9 et 8,2 l/100km.

Après la zone de travaux, je passe en mode "sport" et effectue trois accélérations franches, dont une jusqu'à 168 km/h (compteur), interrompue par un message indiquant que la vitesse est limitée par construction. Ces accélérations sont un vrai régal, comparativement aux reprises poussives d'un moteur à combustion. Une seule fois, j'ai rencontré un petit délai entre ma sollicitation de la pédale et l'accélération. Mais ce délai n'était pas de l'ordre d'une seconde, comme j'ai pu le lire ça et là, mais plutôt de deux dixièmes de seconde environ.
J'ai ensuite quitté l'autoroute pour regagner la concession (en oubliant que je suis resté en mode "sport").

Pendant tous ces trajets, le moteur thermique s'est montré très discret, sauf sur une courte durée après mes accélérations. Pour me faire une idée du niveau de bruit maximum qu'il est susceptible d'émettre, j'enclenche le mode "Montagne" à 50 km/h. Et là c'est de l'ordre du hurlement: le régime moteur est très élevé, puisque je lui demande recharger la batterie. Néanmoins, les niveaux sonores étant tout relatifs dans ce véhicule particulièrement silencieux, j'estime qu'à ce régime maximal, le moteur thermique ne fait pas plus de bruit que dans une voiture diesel moyennement insonorisée. Simplement, la fréquence du son est plus aigüe, donc subjectivement plus désagréable.

Je m'empresse de repasser en mode "Normal" et je refais le plein de carburant SP95/E10. Je suis étonné du peu de temps écoulé avant le "clic" indiquant que le réservoir est plein. C'est l'effet conjugué d'un petit réservoir de 35 litres, mais surtout de n'avoir à remettre que 19 litres de carburant après avoir parcouru plus de 500 kilomètres, avec un réservoir partiellement rempli au départ.

Voici le bilan de la journée:

Image

7,5 litres de carburant pour 108,2 kilomètres, soit 6,9 l/100km (incluant mes accélérations et mon passage en mode "Montagne")

Pour conclure, un tableau récapitulatif des consommations sur l'ensemble de cet essai, pour les trajets que j'ai relevés:

Image

Je peux donc valider une autonomie électrique de 70 kilomètres sur mes trajets habituels, avec un peu d'entrainement et d'habitude. Au-delà, sur le prolongateur thermique, cela dépendra de la vitesse. En partant sur 6,5 litres aux 100 kilomètres, je pense être prudent.

En quittant la concession, après avoir repris mon véhicule actuel, je suis frappé par le niveau de bruit du moteur: on s'habitue décidément très vite au silence.


Aspects pratiques


Pour terminer ce compte-rendu, voici quelques aspects pratiques sur lesquels je me suis penché, en comparaison avec mon véhicule actuel:

La boîte à gants n'est pas réfrigérée, et d'une taille ridicule.

Image

Les portières à l'arrière ne sont pas équipées de stores pare-soleil, pas plus que le hayon.

Pour un passage au lavage, les essuie-glaces ne disposent pas d'une position "lavage", et l'antenne doit être dévissée:

Image

Ma voiture actuelle est noire, c'est salissant. Qu'en est-il de ce magnifique blanc lithium? Je vous laisse juger en images, après un parcours sous la pluie:

Image

Image

Image

Par ailleurs, les surfaces vitrées réduites de l'Ampera permettent-elles une bonne visibilité?
Pour l'avant c'est clairement oui. Avec cependant une petite gêne dans certains virages à gauche, en raison de la largeur du montant.

Image

Les rétroviseurs extérieurs sont excellents. Celui de gauche est doté d'une zone extérieure destinée à limiter les angles morts.

Image

Image

Pour l'arrière, c'est tout juste correct par temps sec.

Image

Mais quand il pleut, c'est une autre histoire.

Image

Image

La partie vitrée, en-dessous de l'aileron arrière, aide un peu. Mais le manque d'un essuie-glace arrière, même pas disponible en option, me paraît ici impardonnable.

Le volume du coffre a l'air tout à fait décent au premier abord, d'autant que les sièges arrière peuvent être rabattus. Il est tout de même moins profond que le coffre de ma C5, dans lequel j'arrive à caser deux sacs de golf, objets encombrants s'il en est. Avec un peu d'astuce, on y arrive aussi dans le coffre de l'Ampera, sans rabattre les sièges, mais en dépassant un peu entre les sièges arrière.

Image

Le compartiment situé en haut de la planche de bord, au milieu du pare-brise, est doté d'une prise allume-cigare. C'est très pratique pour qui souhaite raccorder un appareil fixé au pare-brise, ou un chargeur de téléphone portable, sans avoir de fil qui traine. Je pourrai l'utiliser pour poser le chargeur à induction de mon téléphone mobile.

On a l'impression que le logiciel a été terminé à la hâte: certains écrans ont une esthétique très léchée, alors que d'autre sont franchement laids. En voici un exemple.

Image

Enfin, deux suggestions:

Sur un véhicule de ce type, un volant chauffant me paraît être le complément indispensable des sièges chauffants, pour réduire la consommation d'énergie liée au confort, en hiver.

Si la jupe aérodynamique pose problème, pourquoi ne pas en faire varier la garde au sol automatiquement en fonction de la vitesse?


Conclusion


Au-delà de l'idée que je m'étais déjà faite sur l'Opel Ampera à travers mes lectures, j'ai été impressionné et conquis. Pour en faire mon prochain véhicule, il faudrait que je renonce à certaines choses: les rétroviseurs rabattables électriquement pour accéder à mon garage, les essuie-glaces automatiques, le réglage électrique des sièges avec mémoire pour chaque conducteur, le très bel affichage 3D de mon GPS, et la possibilité de poser un attelage. En effet, tout a été fait sur l'Ampera pour que cela ne soit pas possible: les feux antibrouillard et de recul ont été volontairement placés au milieu. Ce point m'ennuie le plus. En effet, j'utilise l'attache-remorque pour y fixer un porte-vélos prévu pour quatre bicyclettes lorsque nous décidons de faire une sortie en famille deux ou trois fois par an. Nos vélos sont assez lourds, de type hollandais, et je ne vois pas d'autre solution que l'attache-remorque. Je devrai donc équiper le véhicule de mon épouse pour cela.

D'un autre côté, on trouve avec l'Ampera des prestations nouvelles pour moi: le préconditionnement de l'habitacle via la télécommande, le démarrage sans clé, le verrouillage automatique des portes en quittant le véhicule, les sièges chauffants automatiques, etc.

Mais quelle expérience enthousiasmante! L'Ampera est sans conteste le futur de l'automobile et, cerise sur le gâteau, un concentré de plaisir de conduite.

Aujourd'hui c'est mon anniversaire: 45 ans déjà. La vie est trop courte. J'ai passé commande.

_________________
Modérateur.

Amperiste comblé pendant 3 ans 1/2.
En Tesla depuis peu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Jeu 17 Mai 2012, 12:13 
Hors-ligne
Zénobe Gramme
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer 13 Juil 2011, 22:04
Messages: 210
Amperisme: Voltiste
:D Voilà un compte rendu exhaustif !

ça fait plaisir à lire - et cela valait vraiment d'attendre la compilation de toutes ces données ! bravo !

... j'ai bien aimé la comparaison avec la tondeuse. Une des première fois où la Volt était garée et en charge une collaboratrice avait dit avec malice " Je crois que vous avez laissé votre grosse tondeuse branchée ;-) "

Sylvain


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Jeu 17 Mai 2012, 12:45 
Hors-ligne
Camille Jenatzy
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun 11 Juil 2011, 11:31
Messages: 3415
Localisation: Strasbourg, France
Amperisme: Rechargiste
Kratus a écrit:
Je vous en livre un compte-rendu complet

On ne peut pas dire le contraire! :)

Kratus a écrit:
Deux choses m'étonnent: la couleur des sièges et des garnitures intérieures de portes. Je pensais que les sièges en cuir noir avaient forcément toujours une "bande" de couleur blanche, rouge ou grise. Or les sièges sont entièrement noirs.

La couleur du U sur les sièges est liée à la couleur du liseret du tableau de bord, et la couleur de l'intérieur des portes. Si le liseret est gris comme sur ta voiture d'essai, le U est noir. Si le liseret est blanc, le U sera blanc et si le liseret est rouge, le U sera rouge.


Kratus a écrit:
Pourtant, dans la vidéo postée ici (vers 02:45), ce son ne se fait pas entendre. A-t-il été désactivé en concession?

Ca peut se désactiver par un menu... contrairement au coup de klaxon du chargement.


Kratus a écrit:
Il prend le volant et nous repartons. J'observe le même sourire sur son visage. Nous nous engageons sur l'autoroute, puis je passe en mode "Maintenir"

A-t-il fait des remarques comparatives entre son Auris et l'Ampera en prolongation?

Citer:
Je poursuis mon trajet sur autoroute, à 110 km/h (115 compteur). A mon arrivée à destination, sans avoir remis le compteur de trajet à zéro, j'ai parcouru un total de 43,3 km (dont 14,2 km en urbain et 29,1 sur autoroute) pour une consommation de 2,4 litres de carburant.
Là aussi, le calcul donne 5,54 l/100km alors que l'écran affiche 5,8 l/100km. A ce stade, je suis perplexe, une erreur d'arrondi est exclue. La seule explication que j'imagine, c'est que l'ordinateur de bord doit déduire de la distance les trajets "électriques" pendant lesquels le moteur thermique était éteint bien que le véhicule soit en mode "Maintenir".

A mon avis, c'est simplement une erreur d'arrondi (avec 2,5l on arrive à ces 5,8l/100km). Pour une fois qu'une voiture arrondit à la hausse!

Kratus a écrit:
En revanche, je n'aime pas la position L du sélecteur de vitesses. Le freinage lorsque je lève le pied est trop puissant à mon goût.

Je ne l'utilise pas sur les voies rapides pour cette raison. C'est pas confortable. Mais en ville c'est génial!


Kratus a écrit:
Bref, c'est très juste, mais ça passe. Compte tenu du fait que ce véhicule se destine à être rechargé chez soi, il me semble que les rétroviseurs rabattables électriquement ne seraient vraiment pas un luxe, pour éviter tout accrochage lors des manoeuvres d'entrée et de sortie dans un garage.

En même temps, c'est moins facile de surveiller les cotés de la voiture avec les rétro rabattus.

Kratus a écrit:
Ai-je bien lu? Lorsque je roule en marche avant à faible vitesse, le détecteur avant ne s'active pas automatiquement, il faut appuyer sur un bouton. Il faut donc d'abord savoir qu'il risque d'y avoir un obstacle à l'avant, avant d'activer le système! J'avoue ne pas comprendre cette logique.

Tant que tu restes à faible vitesse (<8km/h), le détecteur de proximité avant reste actif. Sinon il faut effectivement l'activer avec le bouton au dessus du retro central.

Kratus a écrit:
Juste avant de quitter notre table, au restaurant, je lance le préconditionnement de l'habitacle depuis la télécommande. En arrivant sur le parking du restaurant, les lumières de l'Ampera nous accueillent à nouveau. Je vais assurément apprécier cette fonction pendant l'hiver alsacien.

Attention, le chauffage de l'habitacle consomme environ 1kWh. Et s'il fait froid (< -4°C), le thermique va tourner même si la batterie est pleine.

_________________
En Ampera Cosmo Pack blanc lithium #5695 du 08/12/2011 au 02/11/2018.
Image
En Hyundai Ioniq plug-in depuis le 09/10/2018.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Jeu 17 Mai 2012, 13:47 
Hors-ligne
Lucien Gaulard

Inscrit le: Dim 06 Nov 2011, 15:33
Messages: 462
J'ai critiqué le "teasing" du compte-rendu (et je ne retire rien) mais je reconnais que c'est du beau travail : bravo !
Ce qui m'a étonné ce sont les radars avant qui ne se sont pas déclenchés à 5cm du mur: je pense que c'est une anomalie car en ce qui concerne mon Ampera l'arrière et l'avant marchent de concert parfaitement.
Je ne savais pas que les portières se fermaient automatiquement lorsque l'on s'éloigne du véhicule : pour ma part j'appuie toujours sur le bouton de la poignée pour verrouiller les portes. Je vais tester ça.
En ce qui concerne les consommations quotidiennes je tourne régulièrement autour de 14kWh/100kms et bien que j'ai l'habitude des hybrides ça ne me semble pas difficile à atteindre...mais je n'ai que 52km/jour de ville principalement.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Jeu 17 Mai 2012, 14:02 
Hors-ligne
Thomas Edison

Inscrit le: Lun 02 Avr 2012, 17:42
Messages: 334
Bonjour et bravo pour ce super compte-rendu!!!
Les portes de tes garages ne font pas 2,44 de large ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Jeu 17 Mai 2012, 14:08 
Hors-ligne
Camille Jenatzy
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun 26 Déc 2011, 13:33
Messages: 7181
Localisation: Alsace
Amperisme: Batteriste
fleischwurcht a écrit:
Je ne savais pas que les portières se fermaient automatiquement lorsque l'on s'éloigne du véhicule : pour ma part j'appuie toujours sur le bouton de la poignée pour verrouiller les portes. Je vais tester ça.

Il faut activer cette fonction dans le menu, via le bouton SETUP de la console centrale. On peut choisir de l'activer avec ou sans confirmation par un coup de... klaxon.

_________________
Modérateur.

Amperiste comblé pendant 3 ans 1/2.
En Tesla depuis peu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Jeu 17 Mai 2012, 14:16 
Hors-ligne
Camille Jenatzy
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun 26 Déc 2011, 13:33
Messages: 7181
Localisation: Alsace
Amperisme: Batteriste
papounet a écrit:
Bonjour et bravo pour ce super compte-rendu!!!
Merci.

Les portes de tes garages ne font pas 2,44 de large ?

La largeur de passage de mes portes de garage est de 2,25 m.
J'ai oublié de le préciser, en effet.

Et l'Ampera fait presque 2,13 m de large.
Image

_________________
Modérateur.

Amperiste comblé pendant 3 ans 1/2.
En Tesla depuis peu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Jeu 17 Mai 2012, 14:17 
Hors-ligne
Camille Jenatzy
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun 30 Avr 2012, 20:55
Messages: 2104
Bravo Kratus pour ce compte-rendu très complet de ton premier essai de l'Opel Ampera. J'ai pris un vrai ;) plaisir à te lire et je vais me jeter dans le manuel pdf que je viens de télécharger.

_________________
Ex Ampera Cosmo Pack 2012 , 45000 Km vendue le 06.10.14. Puis Ampera Cosmo Pack 2014 avec Opel Eye livrée le 27.11.14.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Jeu 17 Mai 2012, 14:33 
Hors-ligne
Lucien Gaulard

Inscrit le: Dim 06 Nov 2011, 15:33
Messages: 462
Kratus a écrit:
Il faut activer cette fonction dans le menu, via le bouton SETUP de la console centrale. On peut choisir de l'activer avec ou sans confirmation par un coup de... klaxon.

OK merci je vais regarder ça.
Ce matin j'ai "joué" avec les différentes possibilités de la clé et je dois dire que tout marche comme prévu.
Par ailleurs la charge de nuit s'est bien effectuée en respectant les 5 points que tu as précisés hier.
Pour finir, la valeur de l'énergie mécanique (mgh) que tu considères n'est valable, il me semble, qu'en cas de mouvement (rectiligne) uniforme mais je dois dire que c'est une manière originale (mais probablement sous-estimée) de prendre en compte la déclivité du trajet :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Jeu 17 Mai 2012, 15:42 
Hors-ligne
Camille Jenatzy
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun 26 Déc 2011, 13:33
Messages: 7181
Localisation: Alsace
Amperisme: Batteriste
Herto a écrit:
La couleur du U sur les sièges est liée à la couleur du liseret du tableau de bord, et la couleur de l'intérieur des portes. Si le liseret est gris comme sur ta voiture d'essai, le U est noir. Si le liseret est blanc, le U sera blanc et si le liseret est rouge, le U sera rouge.

Je pensais, au départ, qu'avec le liseré gris le U des sièges serait gris. Je préfère finalement les sièges entièrement noirs, c'est comme cela que je l'ai commandée.

Herto a écrit:
Ca peut se désactiver par un menu... contrairement au coup de klaxon du chargement.

Tu me rassures. Mais je ne l'ai vraiment pas trouvé.
Pourras-tu m'indiquer dans quel menu cela se passe?

Herto a écrit:
A-t-il fait des remarques comparatives entre son Auris et l'Ampera en prolongation?

Bien que très enthousiaste, il n'a pas fait beaucoup de commentaires, il m'a surtout assailli de questions.
Mais il a été impressionné par le silence du moteur thermique.
Il n'a pas souhaité tester les accélérations, ce n'est pas son truc.

Herto a écrit:
Je ne l'utilise pas sur les voies rapides pour cette raison. C'est pas confortable. Mais en ville c'est génial!

Je n'ai pas pensé à tester la position L en trafic dense le premier soir, et ensuite je n'ai pas eu la "chance" d'être dans des bouchons.

Herto a écrit:
En même temps, c'est moins facile de surveiller les cotés de la voiture avec les rétro rabattus.

Comme beaucoup de choses, c'est simplement une question d'habitude.

Herto a écrit:
Tant que tu restes à faible vitesse (<8km/h), le détecteur de proximité avant reste actif. Sinon il faut effectivement l'activer avec le bouton au dessus du retro central.

Oui, mais si j'arrive devant mon garage et m'y engage en marche avant, sans avoir passé la marche arrière, il ne s'enclenche pas. Ou alors mon véhicule de test avait un défaut.

Herto a écrit:
Attention, le chauffage de l'habitacle consomme environ 1kWh. Et s'il fait froid (< -4°C), le thermique va tourner même si la batterie est pleine.

Même si la voiture est enfermée dans un garage et branchée à la prise?

_________________
Modérateur.

Amperiste comblé pendant 3 ans 1/2.
En Tesla depuis peu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de:
Aller vers:  
POWERED_BY
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr